Rymer's Foedera with Syllabus
April-June 1446

Sponsor

Institute of Historical Research

Publication

Author

Thomas Rymer (editor)

Pages

128-130

Annotate

Comment on this article
Double click anywhere on the text to add an annotation in-line

Citation Show another format:

'Rymer's Foedera with Syllabus: April-June 1446', Rymer's Foedera Volume 11, pp. 128-130. URL: http://www.british-history.ac.uk/report.aspx?compid=115359 Date accessed: 31 August 2014.


Highlight

(Min 3 characters)

April–June 1446

Syllabus EntryFoedera Text
April 7. Licence to sir Edmund de Trafford and sir Thomas Assheton to transmute metals. Westm.
O. xi. 128. H. v. p. i. 159.
Pro Transubstantiatione Metallorum.
An. 24. H. 6. Pat. 24. H. 6. p. 2. m. 14.
Rex Omnibus, ad quos &c. Salutem.
Sciatis quòd,
Cùm, dilecti & fideles nostri, Edmundus de Trafford, Miles, & Thomas Asheton Miles, Nobis, per quandam Supplicationem, monstraverint quòd, quamvis Ipsi, super certis Materiis, per Artem sive Scientiam Philosophiae, operari vellent (videlicet) Metalla imperfecta de suo proprio Genere transferre, & tunc ea per dictam Artem sive Scientiam in Aurum vel Argentum perfectum Transubstantiare, ad omnimodas Probationes & Examinationes, sicut aliquod Aurum vel Argentum, in aliqua Minera crescens, Expectandum & Indurandum, ut dicunt,
Nichilominus certae Personae, illis Malivolentes & Malignantes, supponunt ipsos per Artem illicitam operari, & sic ipsos in Probatione dictae Artis sive Scientiae impedire & perturbare possent,
Nos, Praemissa considerantes, ac Conclusionem dictae Operationis sive Scientiae scire volentes, de Gratia nostra speciali, Concessimus & Licentiam Dedimus eisdem, Edmundo & Thomae, & ipsorum Servientibus, quòd ipsi Artem sive Scientiam praedictam operari & probare possint licitè & impunè, absque impetitione Nostri, vel Officiariorum nostrorum quorumcumque; aliquo Statuto, Actu, Ordinatione, sive Provisione, in contrarium factis, ordinatis, sive provisis, non obstantibus.
In cujus &c.
Teste Rege apud Westmonasterium, septimo Die Aprilis.
Per Breve de Privato Sigillo & de Data praedicta, Auctoritate Parliamenti.
May 7. Commission of Philip duke of Burgundy to his duchess to treat with England. Arras.
O. xi. 129. H. v. p. i. 159.
De Appunctuatis per Ducissam Burgundiae Confirmatio Ducis.
An. 24. H. 6. Ex Autogr.
Phelippe
, par la Grace de Dieu, Duc de Bourgoigne, de Lothrain, de Brabant, & de Lembourg, Conte de Flandres, d'Artoys, de Bourgoigne, Palatin de Hannau, de Hollande, de Zelande, & de Namur, Marquis du Saint Empire, Seigneur de Frise, de Salins, & de Malynes, a tous ceulx qui ces presentes Lettres verront, Salut.
Comme ja pieca certains Abstinences de Guerre & Seur Estat ayennt este Prinses & Accordees Par & entre nostre Treschiere & Tresamee Compaigne la Duchesse, Auctorisee de Nous en ceste partie, pour aucuns nos Paiis & Seigneuries d'une part, & Hault & Puissant Prince le Duc de York, pour lors Lieutenant General deca la Mer pour Treshault & Puissant Prince le Roy d'Angleterre, & de par Lui ayant Povoir & Auctorite a ce, pour le Royaume d'Angleterre, & les autres Paiis & Seigneuries du dit Roy d'Angleterre, d'autre, si comme es Lettres sur ce faites d'une part & d'autre il peut apparoir,
Et n'agueires Paroles ayent este entre nostre Compaigne, d'une part, & aucuns Serviteurs & Subgetz du dit Roy d'Angleterre, d'autre, pour es dictes Premieres Abstinences faire aucunes Declarations & Ampliations pour le Bien des Deux Parties, & pour plus grant seurte de la Chose,
Savoir faisons que Nous,
Desirans le Repos, Paiz, & Transquilite de noz Subgietz, & voulans obvier aux grans Maulx & Inconveniens innumerables qui viennent & s'ensuient de la Guerre, & a fin de a dez Entretenir, Multiplier, & Accroistre la Marchandise en noz Paiis & Seigneuries, & pour certaines autres Causes & Considerations a ce Nous mouvans,
Confians a plain des grans Sens, Loyaute, & Prudence de nostre dicte Compaigne la Duchesse,
Icelle nostre Compaigne avons Ordonnee & Commise, Ordonnons & Commettons, en Lui donnant plain Povoir, Auctorite, & Mandement especial, de nostre certaine science, par ces Presentes, pour, par, & en Nom de Nous, par Elle, ou ses Depputez & Commiz en ceste partie, Convenir & Communiquer avecques le dit Hault Prince le Roy d'Angleterre, & quelzconques autres Princes & Seigneurs, ou autres Personnes ses Lieuxtenanz ou Commiz depar lui en ceste Partie,
Et par Elle, ou par ses diz Depputez & Commiz, Pourparler, Besoigner, & Traittier avecques eulx sur le Fait de la dicte Declaration & Ampliation des dites Abstinences de Guerre & Seur Estat, Derreinement Prinses & Accordees entre Icelle nostre Compaigne & le dit Duc de York, sur telz Pointz & ainsi que bon & expedient lui semblera, ou a cellui ou ceulx que depar Elle a ce Ordonnera, Deputera, & Commettra.
Et de, se mestier est, & il semble bon & expedient a Icelle nostre Compaigne, ou ses Depputez & Commiz, Prenre, Passer, Accorder, & plainement & finablement Consentir & Concluire de nouvel autres Nouvelles Treues, Abstinences de Guerre, Seur Estat, ou Asseurance, entre icellui Roy d'Angleterre, pour son Royaume d'Angleterre, ses Paiis d'Irlande, Guienne, & Normandie, les Villes & Places de Calaiz, Crotoy, & pour tous autres ses Paiis, Seigneuries, Hommes, Vassaulx, Feodaulx, Serviteurs, & Subgietz quelzconques, & de son Obeissance, tant deca comme dela la Mer, d'une Part,
Et Nous, & tous nos Paiis & Seigneuries (assavoir) pour nos Duchiez de Bourgoigne, de Lothraine, de Brabant, & de Lembourg, les Contez de Flandres, d'Arthois, de Bourgoigne, de Hannau, de Hollande, de Zellande, & de Namur, le Marquise du Saint Empire, les Seigneuries de Fryse, de Salings, & de Malynnes, les Contes de Charroloys, Masconnoy, & Aucerroys, les Contes de Bouloigne sur Mer & de Pontieu, les Villes, Citez, Places, Terres, Seigneuries, & Prevostez de Theronenne, Amiens, Saint Quentin, Abbeville, Rue Saint Wallery, Saint Riquier, Peronne, Mondidier, & Roye Cayen, & autres a Nous apparten, tant deca comme dela la Riviere de Somme, Ensemble les Duchiez de Luzembourg & Conte de Chini estans en nostre Garde & Gouvernement, & pour tous nos Hommes, Vassaulx, Feodaulx, Subgietz, & Serviteurs d'iceulx, & d'un chascun d'iceulx, & generalment & especialment pour tous & quelzconques nos Hommes, Vassaulx, Feodaulx, Subgietz, & Serviteurs, Paiis, Terres, & Seigneuries, & dont avons le Governement, situees tant ou Royaume de France comme hors icellui Royaume, dela & deca la Mer, en & sur Mer, ou sur Riviere, d'autre part,
Pour durer les dictes Treues, Abstinences de Guerre, Asseurance, ou Seur Estat tel Temps & tel Terme de des dit & autrement, par toutes les Fourme, Maniere, & Conditions que bon & expedient semblera a nostre dit Compaigne, ou a ses Commiz, pour le Bien & Seurte de nous, & de nos dis Paiis, Seigneuries, & Subgietz,
De Roborer, Auctoriser, Confermer, Asseurer, Jurer, & Promettre, par ses Seelles & Lettres Patentes, & autrement valablement, pour & depar Nous & de nostre Auctorite, ou faire Roborer, Auctoriser, Confermer, Asseurer, Jurer, & Promettre, par ses avant diz Commis, icelles Treves, Abstinence de Guerre, Asseurance, & Seur Estat, en & sur tous & chascun les Points & Articles d'icelles,
Et d'en Baillier ou faire Baillier telles Lettres, Seurtes, & Recognoissance pour l'Entretenement, Garde, & Observance d'icelles, que mestier sera, & Elle ou ses Commiz dessusdites trouveront estre a faire pour le mieulx,
Et generalment & especialment de y Faire, & fere Faire, Dire, Pourparler, Procurer, Acorder, Concluire, & Consentir toutes autres & singulieres les Choses, que pour ce seront necessaires & convenables, & que Nous mesmes ferions & faire pourrions se en tout & par tout presens estions, pose ores qu'il y eust Chose, dont mention & declaration plus ample & plus expresse deust estre faite en ces Presentes,
Car en tout, qui d est, avons auctorisee Icelle nostre Compaigne & l'Auctorisons par ces mesmes Presentes,
Promettans, en Parolle de Prince & sur nostre Honneur, avoir & tenir Firmes, Estables, & Agreables perpetuelment & a tousjours, & faire avoir tenir & executer, enteriner & acomplir, entretenir, garder, & observer, de nostre part Inviolablement, toutes & singulieres les Choses, que par Icelle nostre Compaigne, ou par ses Depputez & Commis en ceste partie, auroit est Faittes, Traittees, Acordees, Concluees, Passees, Convenancees, Asseurees, & Promises en & touchant les Choses dessusdites, & les Deppendences d'icelles, tout ainsi & par la fourme & maniere, comme se Nous mesmes Faites, Traictees, Concluees, Asseurees, & Promises les advions:
Et pour ce que vray semblablement nostre dicte Compaigne, pour autre Occupation & Affaires, ne pourra en Personne vaequer ne entendre a l'Execution des Choses dessusdites, avons, d'abondant, Donne & Donnons par ces Presentes a Icelle nostre Compaigne Povair & Puissance plenniere de Ordonner, Deputer, Commettre, & Substituer, en son Lieu & Absence, & depar Elle, aucun ou aucuns ses Deputez, tel ou telz que bon lui semblera, a ceulx & a tel & semblable Povair que dessus, ou a Puissance limitee, ainsi & telle qu'Elle advisera estre expedient & bon lui semblera, pour Besongnier, Entendre, & Concluire, en ceste Matiere, tout aussi valablement & seurement, comme Icelle nostre Compaigne mesmes le feroit & faire pouoroit se presente y estoit en sa Personne.
En Tesmoigne de ce Nous avons fait mettre nostre Seel a ces Presentes.
Donne en nostre Ville d'Arras, le vij Jour de May, l'An de Grace Mille, Quatrecens, Quarante six.
Ainsi Signe,
Par Monsieur le Duc en son Conseil.
L. De Lamandre.
Sub Sigillo, Cerâ rubeâ expresso, & pendente a Caudâ Pergamenae.